Des jardinières d’été originales

Par · 17 mai 2012


Voici quelques idées et conseils pour vous aider à réaliser des  jardinières originales pour cet été… Ces idées ont été présentées dans l’émission Sans Chichis. Si vous voulez revoir cette séquence, cliquez sur le lien en fin d’article.



1/ Choisir un contenant original : par exemple, un pot à fraisier en béton de résine. Il a un aspect très contemporain et sobre qui change des poteries un peu vieillottes qu’on utilise d’habitude pour ça.

 

 

 

 

2/ Miser sur les aromatiques : elles sont idéales pour les petits espaces ou les jardiniers débutants. Un truc pour que votre jardinière d’aromatique soit aussi esthétique que parfumée : miser sur la couleur. Ici par exemple, j’ai associé de la sauge pour le gris velouté de ses feuilles, avec de la menthe marocaine vert tendre, du thym fleuri et une menthe noire, pour jouer sur les contrastes.

 

 

 

 

3/ Vous n’avez vraiment pas de place ? Optez pour un support mural comme le Cozô, un ensemble mural de 3 pots en matière recyclée, inspiré des cosses végétales, qui accueille toutes sortes de plantes.
Pratique et nomade, il se place aussi bien dans une cuisine que sur un balcon (à partir de 29 euros). Autre solution: ces jardinières en PVC textile recyclé, grâce à leurs bretelles réglables, s’adaptent à tous les balcons et permettent de construire un mur végétal grâce à des échelles inox modulables pour 4 ou 5 accessoires. J’y ai mis des aromatiques dont un romarin retombant très original. (A partir de 65 euros, sur www.agenceartterre.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4/ Soignez le choix des feuillages, ils sont aussi importants que les fleurs. Ils permettent de construire des contrastes et de donner du volume aux jardinières.

-On peut par exemple jouer sur le contraste avec la couleur de la jardinière choisie, comme avec cette jardinière rose très tendance, et des hélychrises grises associées à des pelargoniums roses/panachés, au feuillage très odorant (très bon anti-moustique!)

 

 

 

 

-Une des plantes qui vaut réellement le détour pour son feuillage, c’est précisément le pelargonium. Il y en a de toutes les sortes. Ici, je vous propose de réaliser une jardinière composée de pelargonium vert panaché de roux (Pink Golden Herry Hilover), roux liseré de vert (Stellar centenial Vancouver), vert tendre (Sunspot Petit Pierre) et chocolat liseré de vert foncé (Black velvet appelblossom). Pour donner du volume, on peut miser sur des graminées (stipa) vers le haut, et sur une ipomée vert tendre, qui sera retombante et va former une cascade de feuilles vers le bas de la jardinière. Les pelargoniums vont fleurir, mais même sans fleurs, ils sont beaux. Il y a moyen de les faire persister d’une année à l’autre, en les protégeant en hiver.

 

Variante originale: une jardinière de plantes grasses, particulièrement résistante au soleil: sedum gris, joubarbes rouges, et lierre.

 

 

 

 

 

 

5/ Pas le temps, pas la place, pas le budget? Il y a des solutions très simples: un simple pot coloré avec une plante assortie: lavande, saxifrage, fétuque bleue…

 


 

En savoir plus

 

  • Pour vous procurer les jardinières Côzo et Jardipo et suspension en PVC textile recyclé: www.agenceartterre.com
  • Une vraie spécialiste des pélargoniums: Pépinière de La Prêle, Ancienne chaussée romaine, 76, 4360 Bergilers -Oreye. Infos : www.laprele.net, 0498/78 19 33
  • Une autre adresse pour vous procurer de belles plantes de jardinières et les conseils qui vont avec: « Le hêtre pourpre », Rue de Huy 19 à 4280 Hannut, 019 51 40 83
  • Revoir la séquence Sans Chichis

Ajouter un commentaire

*