Connaissez-vous le crapaud calamite?

Par · 11 fév 2010

IMG_5330Il fait encore bien froid (et même tout blanc, ce matin!), et pourtant, déjà, on sent poindre la fin des hostilités hivernales. La lumière est plus présente, les pousses des bulbes floraux sortent lentement de terre… Et le monde animal vaui aussi bientôt s’animer à nouveau. Fin février début mars, les batraciens entameront leur migration printanière. Nous pouvons les aider à traverser les routes, et faire en sorte que ce voyage ne se solde pas par une hécatombe, voir à ce propos ce lien vers l’opération « grenouille sur les routes« .

Avant que ne débute cette transhumance particulière, je vous suggère de faire la rencontre du crapaud calamite au cours du Jardin extraordinaire, ce dimanche 14 février peu après 20h, sur La Une (RTBF). En fin d’émission, un reportage auquel j’ai eu la chance de prendre part vous fait découvrir ce petit batracien méconnu. Le crapaud calamite (Bufo calamita) se fait malheureusement de plus en plus rare chez nous. Pour réaliser ce  reportage, nous avons suivi Pascal Dupriez, bénévole de l’association Natagora, qui connaît comme sa poche les recoins de Wallonie où le petit « crapaud des joncs » se réfugie.

Aussi appelé « crapaud-souris » (surnom qu’il doit à sa démarche), cet amateur des zones humides éphémères bien ensoleillées raffole des friches industrielles, carrières, sablières, pour autant que la végétation ne les envahisse pas trop. Ce qu’il préfère, ce sont  les flaques et mares temporaires…Un groupe de travail de Natagora crée et entretient des refuges pour cette espèce menacée de disparition. Une de ces menaces? Le crapaud calamite affectionne des sites que les motards et autres quadistes privilégient aussi pour leurs exercices. Paradoxe: les engins peuvent participer à la création de flaques temporaires, et  maintenir le paysage ouvert. Mais il arrive aussi trop souvent qu’ils détruisent les habitats. Une fois de plus, tout est une question de mesure, et d’information!

Lors de ce reportage, nous avions aussi croisé un magnifique crapaud accoucheur: quel spectacle!

Pour en savoir plus sur le crapaud calamite (et les autres batraciens de Wallonie),  rendez-vous sur ce site de Natagora.

Ajouter un commentaire

*