Vinaigre à tout faire!

Par · 24 mai 2010

pub2Anticalcaire, désodorisant, désinfectant, dégraissant, nettoyant, le produit dont on parle aujourd’hui dans Nuwa a toutes les qualités ! Condiment indispensable en cuisine, ce liquide est aussi connu pour ses vertus sanitaires. Naturel, non toxique, biodégradable, écologique mais aussi économique, il est indispensable… Vous avez deviné, aujourd’hui, dans Nuwa (RTBF, La Première), nous vous parlions du vinaigre! Une chronique piquante à podcaster ici (tout bientôt)!

 Aujourd’hui plutôt que de dénoncer un problème écologique, j’avais envie de vous parler d’une sorte de produit miracle. Car il en existe, et ces produits sont tellement merveilleux qu’ils méritent d’être remis au goût du jour…Le vinaigre, connu depuis la nuit des temps, mérite cet honneur.

Enfin, quand je dis depuis la nuit des temps, le vinaigre a sans doute été inventé par hasard en même temps que le vin, vers 10000 ans avant J.C.: le vin, laissé de côté, se transforme naturellement en vinaigre, je vous expliquerai tout à l’heure comment d’ailleurs on peut encore fabriquer son propre vinaigre… Les Sumériens (3000 à 2000 avant J.C.), puis les Babyloniens (jusqu’à 1600 avant J.C.) avaient déjà découvert ses multiples vertus : ils l’utilisaient pour le nettoyage, la conservation des aliments, et comme condiment. Aux alentours de 400 avant J.C., Hippocrate le prescrivait comme médicament pour combattre de nombreux maux. Les Romains et les Grecs le consommaient coupé d’eau, comme boisson désaltérante. Quant aux Hébreux, certains passages de la Bible indiquent qu’ils connaissaient sa capacité à dissoudre le calcaire. C’est au Moyen Age qu’apparaît en Europe la corporation des vinaigriers. Le vinaigre est alors utilisé pour lutter contre la peste, puis, vers le XVIIème siècle, le vinaigre devient un désodorisant. Enfin, durant la 1ère guerre mondiale, les soignants s’en servent faute de mieux pour désinfecter les blessures sur les champs de bataille.

 

Le vinaigre est un liquide acide (pH généralement compris entre 2 et 3), obtenu grâce à l’oxydation de l’éthanol dans le vin, le cidre, la bière et autres boissons fermentées. Le vinaigre commun comporte une concentration d’environ 5 % à 8 % d’acide acétique. Or, l’acide acétique est connu pour avoir des propriétés antiseptiques et désinfectantes… Des études microbiologiques ont révélé que de nettoyer avec de l’acide acétique à 5 % (du vinaigre ménager) réduisait de manière significative la présence des bactéries. Le vinaigre est efficace pour réduire et retarder la multiplication de toute une gamme de bactéries à un niveau sans danger pour notre sécurité. Les propriétés acétiques du vinaigre en font  » Un produit d’entretien parfait pour la maison  » Je vous parle ici en particulier du vinaigre blanc pur, qui est d’ailleurs apprécié depuis des générations comme détachant, éliminateur de moisissure et de traces de savon, agent de polissage, détartrant, assouplissant, désodorisant…C’est un véritable nettoyant  » tout-en-un « , qui évite d’acheter toute une armada de nettoyants pour différentes utilisations. Il n’est pas toxique, et peut donc être utilisé sans craintes même dans les lieux où il y a de petits enfants… Le vinaigre est naturel et biodégradable, donc sans danger pour l’environnement….Et en plus, il n’est pas cher (moins d’1 € le litre)!

Comment l’utiliser pour faire son ménage ? Tout, ou presque, se nettoie au vinaigre blanc!  Le plus simple, c’est de remplir un vaporisateur vide et propre de vinaigre blanc. On pourra le vaporiser directement sur les surfaces sales en tenant le vaporisateur à une distance de 15-20 cm, puis essuyer avec un tissu non pelucheux. Pas la peine de rincer ! En vrac, voici une série d’utilisations possibles du vinaigre, mais elles n’y sont pas toutes, tant il y en a : on désinfecte grâce à lui le réfrigérateur, les toilettes, toutes les surfaces de la cuisine et de la salle de bain. Il permet de désodoriser les toilettes et les poubelles. A noter que si son odeur est marquée (ça sent le vinaigre!), elle s’évapore rapidement. C’est un détartrant super efficace pour les vitres de douches, la robinetterie, les éviers, bouilloires, carafes, cafetières, casseroles, toilettes, lave-linge, lave-vaisselle (faire tourner vos appareils à vide avec 1 litre de vinaigre). Il permetd’ailleurs d’ obtenir des verres étincelants ! On peut en mettre 30 ml dans l’eau de rinçage du lave-linge  pour remplacer l’assouplissant. Il est aussi efficace contre les taches de transpiration, de moisissures, de fruits, de vin, de café, de thé, de chocolat, d’herbe…) Sur internet, par exemple sur le site de Raffa, Le Grand Ménage, mais aussi sur un magnifique site en français et en anglais appelé http://www.vinegarworkswonders.com/, vous trouverez encore quantité de trucs et astuces pour faire votre ménage quasi exclusivement avec du vinaigre… On y apprend par exemple comment nettoyer de l’argenterie avec du vinaigre, ou nettoyer un four à micro-ondes avec de la vapeur de vinaigre…Plein de tuyaux pour ceux et celles qui n’aiment pas faire le ménage, car l’efficacité du vinaigre permet d’évacuer plus vite cette corvée…

On dit aussi que le vinaigre permet de rester en bonne santé, c’est vrai ? Oui, mais on parle alors plutôt du vinaigre de cidre artisanal…Fabriqué à base de cidre de pommes, ce vieux remède de grand-mère était appelé autrefois « élixir de jeunesse » !  Il contient plus d’une trentaine de substances nutritives importantes, une douzaine de minéraux, plus d’une demi-douzaine de vitamines et d’acides essentiels, plusieurs enzymes et une bonne quantité de pectine.
Il est très riche en potassium et en oligo-éléments comme le phosphore, le soufre, le fer, le fluor, le calcium, le magnésium, etc. Grâce à ses propriétés bactéricides et aux nutriments apporté par la dégradation des levures atmosphériques, le vinaigre de cidre est bon pour la santé, tant en usage externe qu’interne. Attention, ce n’est pas à proprement parler un médicament : ses propriétés en usage interne sont plus efficaces en usage préventif que curatif… Ceci dit, il est bon de savoir que les éleveurs de  lapins et d’animaux de basse-cour, donnent traditionnellement un peu de vinaigre d’alcool à leurs bêtes en guise de bactéricide pour prévenir diverses affections endémiques (comme les coccidioses et les entérotoxémies). Certains d’entre eux préfèrent utiliser du vinaigre de cidre, car celui-ci permet en outre de renforcer leur système immunitaire et les aide donc à se prémunir d’eux-mêmes contre les virus et autres maladies en renforçant leur métabolisme.  On entend aussi beaucoup parler des qualités du vinaigre de cidre pour la santé humaine : on l’utilise pour lutter contre le mal de gorge ou l’hypertension, pour faciliter la digestion ou même pour maigrir. Les études scientifiques n’ont pas encore permis de confirmer officiellement ces vertus, sauf en ce qui concerne par exemple la prévention des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Le vinaigre de cidre ou de vin est en effet une bonne source alimentaire d’antioxydants, lesquels interviendraient dans la neutralisation des radicaux libres du corps humain et dans la protection des tissus contre le stress oxydatif, d’où cet effet protecteur.

 

Ses multiples éléments nutritifs aident à conserver une peau en bonne santé. Le pH du vinaigre de cidre, aux vertus astringentes, est très semblable à celui de la peau, ce qui en fait un produit de beauté efficace et peu coûteux. Il est excellent pour les peaux grasses et à problèmes. Contre l’acné juvénile bénigne par exemple puisqu’il prévient l’apparition des comédons. Un autre truc qui vous donnera envie de toujours laisser une bouteille de vinaigre de cidre à la salle de bain ? Le vinaigre de cidre élimine les pellicules et démêle les cheveux : il suffit de les rincer après le shampoing avec 2 tasses d’eau chaude additionnées d’une demi-tasse de vinaigre de cidre !
Certains vinaigres conviennent mieux que d’autres à certaines utilisations… Le vinaigre blanc, même industriel, convient parfaitement pour faire le ménage. Pour les autres applications santé ou beauté, il est préférable de choisir un vinaigre de cidre de pomme artisanal provenant d’une culture biologique, pur, non pasteurisé et si possible vieilli en fût de chêne. Utilisé sur la peau, le vinaigre de cidre ne doit pas contenir plus de 4,5 % d’acide acétique. Un vinaigre industriel, prêt en quelques jours à peine, n’a pas fermenté suffisamment de temps pour se charger de toutes les richesses vitaminiques et minérales.  Si on le peut, mieux vaut se diriger vers des vinaigres plus traditionnels faits par des artisans vinaigriers de plus en plus rares ou alors démarrer sa propre production.

 

Est-il vraiment possible de produire du vinaigre « maison » ? C’est même plutôt facile. Cela demande juste de la patience. Pour obtenir votre propre production de vinaigre, il faudra en moyenne de 1 à 3 mois. Côté ingrédients, cela ne demande que de l’alcool, de l’air et une certaine température. La fermentation se produit grâce à la bactérie « Mycoderma Aceti » (acétobacter) présente dans la nature. Elle transforme l’alcool du vin en acide à la température ambiante d’environ 30°C en présence continuelle d’oxygène. On mélange du vin et du vinaigre de votre choix (non pasteurisé si possible), dans une proportion de 2/3 de vin et 1/3 de vinaigre. On place le tout dans un vinaigrier en grès, en céramique, ou en bois de chêne, voire dans un récipient en verre que l’on placera alors à l’abri de la lumière… Au bout de quelques semaines d’oxygénation à l’air libre, on voit apparaître la mère de vinaigre : cette membrane gélatineuse qui se forme à la surface du vin est la matière souche, sorte de moisissure, qui agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre. On ajoute à nouveau un peu de vin, et 4 à 6 semaines plus tard, la première production est prête, et se poursuivra ensuite en continu, tant qu’on conserve la mère intacte et ajoute autant de vin qu’on soutire de vinaigre. La mère de vinaigre peut même se diviser et se partager ! Que du bonheur : vous allez faire des émules !

En bonus, un lien vers un site qui raconte l’histoire du vinaigre « L’Etoile », un produit belge!

Commentaires8 Comments

  1. lepers dit :

    quelle différence entre vinaigre blanc et vinaigre ménager?

  2. Isabelle dit :

    Bonjour Monsieur Lepers,
    le vinaigre blanc est du simple vinaigre d’alcool, vous pouvez le trouver en rayon alimentaire de tous les supermarchés.
    Certaines marques ont développé un vinaigre dit « ménager » dont la concentration en acide acétique est supérieure.
    Personnellement, j’aime autant le vinaigre blanc. Il n’est pas cher et inoffensif (faites attention à la composition des vinaigres dits ménagers auxquels on a pu ajouter un parfum, de l’huile essentielle, ou autre chose). Dans tous les cas, choisissez un vinaigre qui a plus de 5% d’acide acétique. J’espère vous avoir éclairé!

  3. annick dit :

    Bonjour, chezmoi j’ ai renverse du vinaigre blanc par terre et il y a maintenant une grosse tache! N’ y at il pas des lors danger de l utiliser sur des vetements?

    Autre question: vous le conseillez comme remede aussi, dans quelles proportions?

    Merci!

  4. Isabelle dit :

    Bonjour Annick,

    votre sol est-il en pierre? Le vinaigre, acide, peut en effet abimer la pierre bleue, le marbres, et d’autres matières calcaires… C’est aussi ce qui le rend efficace pour détartrer! Il n’y a pas de danger par contre sur les tissus. Certains conseillent même son utilisation pour fixer les couleurs des tissus.

    Comme remède, cela dépend de l’utilisation: je vous conseille de lire cet article sur internet: http://www.masantenaturelle.com/chroniques/sante/cidre-pomme.php
    Il y a pas mal d’autres ressources aussi sur le net, et toutes se recoupent plus ou moins…

    A bientôt!

  5. André dit :

    Bonjour,
    Le vinaigre de cidre aurait des vertus préventives ex/pour la maladie de Parkinson.
    Lorsqu’on a la maladie est-il encore utile?
    Merci.

  6. Isabelle dit :

    Bonjour André,
    n’étant pas médecin, je ne puis vous donner qu’une réponse qui me semble  » de bon sens » mais qui ne peut tenir lieu de prescription!

    Ce que je pense, c’est qu’il ne faut pas espérer que le vinaigre soit un remède miracle lorsque la maladie est déclenchée, mais qu’il peut être un élément d’une alimentation étudiée, laquelle est conseillée pour freiner l’évolution de toute maladie dégénérative.

    Je vous conseille d’en parler à votre médecin.

    Bon courage!

  7. pirot dit :

    utile aussi pour attenuer l’action du venin de guépe ,blanchit les dents(tout comme le jus de citron

  8. Alami dit :

    Bonjour,
    Pourquoi préconiser du vinaigre blanc pour les usages ménagers alors que le vinaigre coloré est moins cher?

Ajouter un commentaire

*