Redécouvrir le savon noir

Par · 11 mai 2012


Le savon noir revient à la mode, mais est-il vraiment écologique ? Plutôt, oui, car les ingrédients du savon noir sont simplement la potasse et les « huiles végétales » comme l’huile d’olive, de lin ou de maïs. 
C’est donc un produit naturel et biodégradable. A condition qu’on n’y ajoute pas d’additifs, or c’est parfois le cas !

 

On l’utilise pour le ménages, mais aussi dans la salle de bain, comme savon corporel… Mais là aussi, attention : la recette du savon noir liquide de ménage et celle du savon noir -mou- utilisé en cosmétique ne sont pas forcément les mêmes : les savons noir destinés au ménage peuvent contenir davantage de potasse afin d’améliorer le pouvoir dégraissant, mais ils sont alors plus irritants ou desséchants pour la peau), on y trouve même parfois des additifs chimiques. Malheureusement il arrive que la composition exacte ne soit pas indiquée sur l’emballage… Sinon, au-delà de ça, le savon noir pour le ménage est le plus souvent à l’huile de lin tandis que celui pour le corps est à l’huile d’olive.

 

C’est le fameux savon noir utilisé dans les hammams:  il y a tout un rituel construit autour e ce produit : dans les hammams, après un bain chaud, on enduit le corps de savon noir, puis on se rince avant de frotter tout le corps avec un gant de crin, pour éliminer les peaux mortes et d’adoucir la peau. Attention tout de même aux peaux sensibles : après le gommage, il faut mettre un peu de crème hydratante.

 

On l’utilise notamment pour nettoyer les sols, particulièrement ceux qui sont en terre cuite non vernissée, mais aussi les ardoises, le marbre ou les linos qu’ il nettoie en profondeur, fait briller, nourrit et protège. Mais le savon noir a plein d’autres usages : c’est un excellent nettoyant (multiusage), très dégraissant et détachant. Il permet de dégraisser les hottes et les fours, de nettoyer les vitres (sans rinçage), d’enlever des taches de goudron ou de décaper de la peinture à l’huile (il entretien les pinceaux d’ailleurs). Il peut aussi être utilisé comme détachant avant lavage. Il permet par exemple d’enlever les tâches de graisse sur les vêtements. Pour enlever une tache à sec, il faudra retourner sur l’envers votre vêtement taché et mettre un peu de savon noir sur la tache, puis frotter avant de laver en machine. Il est même possible d’utiliser le savon noir comme produit à lessiver. Il suffit alors de mettre dans la machine l’équivalent de 3 cuillères à soupe de savon noir liquide pour 5 kg de lessive. Il y a aussi moyen de réaliser un produit multiusages en mélangeant dans une bouteille 85 cl d’eau (de préférence de source, filtrée ou déminéralisée) avec  15 cl de savon noir : une dose de 10 ml de ce produit peut être suffisante pour une machine à lessiver.

 

Le savon noir ne donne pas sa couleur au linge. Il est vrai qu’une lessive noire, ça peut laisser dubitatif. Mais non, n’ayez crainte. Par contre, il faudra vous habituer à son odeur, un peu particulière. Il arrive qu’on ne l’aime pas, mais ce n’est pas une raison pour ne pas recourir au savon noir du tout parcequ’il a encore d’autres utilisations ! Si vous n’utilisez pas le savon noir à l’intérieur, il peut vous servir au jardin, car il est connu par des générations de jardiniers comme un excellent insecticide, qui a aussi des propriétés antiseptiques. Le savon noir liquide est utilisé pour lutter contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les aleurodes, les psylles et autres thrip, et même les fourmis. C’est un insecticide de contact ; il tue les larves et nettoie le miellat qui englue les feuilles.

 

 

Comment l’utilise-t-on alors ?

 

La recette de l’insecticide à base de savon noir est simple à réaliser : on dilue 5 cuillères à soupe de savon liquide dans 1 litre d’eau tiède (dilution à 5 %) ; et une fois la préparation refroidie, on la pulvérise sur les plantes à soigner, en faisant attention à ne pas oublier l’envers des feuilles. On recommence ce traitement encore 1 à 2 fois si nécessaire, pour être totalement débarrassé des indésirables. Attention, c’est un produit nature let biodégradable mais puissant : comme pour la plupart des traitements, il faut éviter de pulvériser cette solution à base de savon noir en pleine journée, sous le soleil (ni sous la pluie !) ; on fera plutôt ça le matin de bonne heure ou on patientera jusqu’à la fin de journée, lorsque les températures sont en dessous de 20°C. Alors ce n’est pas tout Corinne, avant de vous quitter je vous donne ce dernier truc au savon noir : saviez-vous que le savon noir liquide est aussi un bon shampoing pour les animaux domestiques ? C’est en particulier un savon utile pour laver les chiens. Pour cela on met un peu de savon noir dans l’eau du bain ou directement dans sa main pour frotter le poil de l’ animal et surtout, on n’oublie pas de rincer !

 

 

 

 

 

Commentaires3 Comments

  1. catherine dit :

    bonjour,
    je souhaite nettoyer mes jardinières en terre cuite; pensez-vous que le savoir noir convient comme désinfectant? je n’utilise plus l’eau de javel…
    merci

  2. Isabelle dit :

    Oui c’est très bien!

  3. Julie dit :

    Bonjour Isabelle

    J’habite un pays ou l’eau est désalinisée et mon savon noir à l’huile de lin « caille » en tout cas fait des petits grumeaux compacts. Que puis je faire pour qu’il reste liquide?
    Merci de votre réponse et bonne journée.

    Julie

Ajouter un commentaire

*