Les remèdes de grands-mères pour le jardin

Par · 22 mar 2013

Que faut-il penser des remèdes de grands-mères pour le jardin ? Ces fameuses grands-mères jardinières avaient-elles raison ou tort ? C’est une vraie tendance actuelle, de passer les astuces du passé à la lueur des connaissances scientifiques d’aujourd’hui. C’est à ce petit jeu très intéressant que s’est prêté Marc Knaepen, dans son livre « Votre Jardin, astuces d’hier, remèdes de demain »
En lisant ce livre très intéressant, on s’aperçoit que dès 1935, les almanachs des jardiniers renseignaient à juste titre la coccinelle comme excellente prédatrice des pucerons. A propos des cendres dont je vous parlais dans un article précédent, on voit qu’en 1908 déjà on mentionnait leur pouvoir fertilisant. Marc Knaepen confirme leur richesse en potasse, bénéfique à tous les légumes fruits et racines (tomates, poivrons, piments, courges et courgettes, et pomme de terre), mais il y met un bémol : il ne faut pas abuser des cendres de bois car elles sont fort calcaires. Pour ne pas déséquilibrer le sol, il ne faut pas ajouter plus d’un kilo de cendres à l’are (en une à deux applications par an).

Ajouter un commentaire

*