Avant, pendant, et après Copenhague: et si on devenait CO2équitables?

Par · 30 oct 2009

Valorisation des déchets agricoles locaux pour la production d'électricité verte à Andhra Pradesh (Inde).

Valorisation des déchets agricoles locaux pour la production d'électricité verte à Andhra Pradesh (Inde).

Comment réduire son empreinte CO2 personnelle ? On commence par essayer de mieux  la visualiser, en la calculant sur un des multiples sites qui le permettent. Il existe en fait de nombreux calculateurs, dont les résultats ne sont pas tous les mêmes, mais ce qui compte, c’est que ceux-ci donnent une échelle de nos émissions de gaz carbonique, et permettent d’entamer leurs réductions : sur le site de la semaine de la mobilité, le calculateur propose même de chiffrer la diminution d’émissions de CO2 que chacun peut atteindre en remplaçant la voiture par le train.

Voir le site de la Semaine de la mobilité: www.defimobilite.be

Le site d’Inter Environnement Wallonie dédié à la compensation CO2 propose des liens vers plusieurs calculateurs d’émissions en ligne : www.iewonline.be/co2

Préférer les transports en commun, le vélo ou la marche à la voiture chaque fois que c’est possible ; baisser nos thermostats de 1ºC ; ne pas laisser nos appareils électriques en mode veille ; éteindre la lumière dans les pièces que nous n’occupons pas ; choisir des appareils électriques basse consommation ; isoler notre logement… Sur son site dédié à la problématique CO2, Inter Environnement Wallonie donne autant de conseils pour réduire ses émissions mais signale aussi qu’une fois tous ces efforts mis en place, il est probable que nous excédions encore la 1,83 tonne que chaque humain peut émettre sans menacer l’équilibre de la planète.

Et c’est dans ce cadre qu’intervient la compensation CO2… Saviez-vous qu’en tant que particulier, vous pouviez décider de compenser vos déplacements en avion et autres actes à fort taux d’émissions de gaz à effet de serre? Comment ça marche ? Après avoir calculé votre excédent d’émissions annuelles, des entreprises intermédiaires, telles que CO2logic par exemple, en Belgique, vous proposent de le compenser en versant une somme qui sera investie dans un projet de développement durable dans un pays du tiers-monde. Mais pour en savoir plus, je vous propose de lire cet article, publié le 17 octobre 2009 dans Victoire (Le Soir).

Voir aussi le site de CO2logic: http://www.co2logic.com

Commentaires2 Comments

  1. Vermeulen dit :

    Bonjour Madame Masson-Loodts

    merci pour votre article du 30/10/09. Voyez-vous l’opportunité d’un bref échange téléhonique pour que je puisse vous présenter Climact (soutenu par un comité scientifique indépendant présidé par JP. van Ypersele)? Merci déjà de votre réponse.
    Pascal Vermeulen
    0496 38 42 65

  2. Isabelle dit :

    Bonjour Monsieur Vermeulen,

    je vous réponds par mail.

    et je profite de ce commentaire pour glisser aux visiteurs de ce blog que l’on peut me contacter directement à l’adresse info@madamenature.be

    Merci déjà pour votre intérêt!

Ajouter un commentaire

*